Histoire de Castell d’Encús

Une cave avec une histoire particulière

Une terre récupérée pour revenir à ses origines

L’origine du vin d’Encus est une histoire d’amour qui commence en 2001, lorsque Raül Bobet, lors d’un voyage à la recherche d’endroits cultivables permettant de combattre le changement climatique, découvre le site.
Les vues magnifiques dues à l’altitude, la zone isolée bordée de forêts, les ruines historiques (petite église Romane, les cuves vinaires rupestres creusées dans le rocher, les traces d’une vie monastique…), le tout sur un sol d’argile calcaire, offre les conditions idéales pour créer des vins remarquables.

Tremp neu

castell_
fulles

La cave a été conçu de telle sorte que la gravité fonctionne dans tous les processus, et dispose d’une technologie de vinification la plus avancée.
Des 95 ha de la propriété, 23 ha ont été plantés en haute densité avec des variétés telles que : Cabernet Sauvignon, Cabernet Franc, Merlot, Pinot Noir, Syrah, Petit Verdot, Sauvignon Blanc, Riesling, Semillon y Albarigno. Le reste du terrain a préservé ses bois.

Notre intention est de produire un nombre limité de bouteilles (6000 caisses maximum), donnant la priorité à la qualité et venant exclusivement du raisin de nos vignes.
En raison de notre conviction à l’égard du respect de l’environnement nous n’utilisons pas n’importe quel herbicide, insecticide ou fongicide, à l’exception de ceux autorisé dans l’agriculture biologique.

Philosophie

Vignes à 1300 m d’altitude

Les vignes sont situées dans la région des Pyrénées du Pallars Jussa, dans une zone montagneuse, à une altitude entre 800 et 1300 mètres.
Elles jouissent d’une orientation principalement Sud- Ouest, donc d’une bonne exposition solaire et d’une protection contre les vents du nord.
L’importante zone boisée alentours, ajoutée à l’histoire des moines hospitaliers qui y ont

vécu au XIIème siècle, creusant à même le rocher, des cavités profondes de fermentation pour le vin qu’ils produisaient à l’époque, font de cet endroit isolé, un lieu magique.Les terrains sont en général Franco-calcaires, contenant peu de matière organique et ceci en adéquation avec le climat continental et un grand contraste thermique entre les jours et les nuits, ce qui nous permet d’obtenir des vins de très haute qualité.
Les vendanges se font manuellement dans des petites caisses de 10 kg, avec les raisins provenant exclusivement du domaine. Le vin est fermenté dans différents matériaux : dans des fûts de chêne ou d’acier inoxydable ainsi que dans les cuves de roche naturelle. Grâce à ces 3 matériaux, nous obtenons des vins aux tons et nuances très différents, avec une grande complexité aromatique.

cups

Fermentation dans la pierre

Dû à son aspect médiéval, le domaine jouit d’un nombre important de cuves vinaires rupestres creusées dans le rocher, qui fonctionnent par gravité et que nous utilisons, après avoir réalisé des essais concluants, pour tous nos vins blancs et noirs.

Respect pour le milieu ambiant

Suivant notre conviction pour la protection de l’environnement nous n’utilisons pas d’herbicide, insecticide et fongicide, à l’exception de ceux autorisés par l’agriculture organique.
Le chais est le premier à utiliser un équipement de chaleur centrale, entiè-rement basé sur la technologie de la géothermie, dont le but est de réduire la consommation d’énergie.
Le cave a été conçue pour utiliser le système de la gravité lors du cheminement du raisin jusqu’aux fûts et possède une installation technologique avancée.

ma

La recherche

La naissance d’un projet vient du mélange de différents facteurs.
Dans le cas de Castell d’Encus, le rêve, la perception de l’énergie, la découverte de quelque chose quasi idyllique et la paix sont des concepts qui furent très importants.
Bien entendu, ces raisons ont été renforcées par des éléments plus rationnels provenant de l’expérience personnelle, sans lesquels, les doses d’intuition pourraient se voir cassées à long terme d’un projet viticole situé dans les Pyrénées de Lérida.
On ne peut pas comprendre Castell d’Encus sans le concept de recherche.En fait, le désir de découvrir a été le moteur qui nous a amené là où nous sommes, dans une sorte de défi pour nous adapter aux différentes variables qui nous permettaient d’atteindre le style de fraîcheur que nous recherchons pour nos vins, sans oublier la complexité et la touche de personnalité.Nous considérons le triangle formé par le climat, le soleil et les cépages, comme une matrice qui englobe de nombreux autres paramètres.

recerca

Pour être prudent dans la conception d’expériences et pour que la recherche soit sérieuse, il est nécessaire de limiter et concentrer les tests que nous faisons afin de réaliser des progrès dans ces expériences que nous considérons comme « clé » pour la définition de nos vins. Nous faisons actuellement des recherches sur des variables de la vigne telles que la densité de plantation, l’herbage, les effets du composte, les différents types de taille, le feuillage, les périodes de récolte, etc.

En ce qui concerne les aspects œnologiques, la recherche se concentre sur les différentes fermentations naturelles qui se produisent dans plusieurs cuves rupestres en pierre. Nous essayons également depuis longtemps de réduire et / ou éliminer le soufre au cours du vieillissement en barrique et les questions liées à la présence de matière végétale au cours du processus de fermentation, etc… En fait, notre façon de travailler lorsque nous faisons un assemblage, c’est l’interaction entre des petits et différents lots qui sont en fait de petites expériences individuelles.

L’œnologue : Raül Bobet

Un rêveur qui avec ses années d’expérience dans le vignoble et dans le vin vise à rendre réel un projet pour faire des vins frais et avec de la personnalité. L’expérience personnelle de vivre dans un environnement de silence, plein d’énergie et avec des vues spectaculaires est également très importante. La recherche, le perfectionnisme et la « folie » sont et seront à la fois les vertus et les défauts associés à Castell d’Encus.

Le projet de l’élaboration d’un seul vin ne s’arrête jamais, et c’est là le rêve.